Un saut en parachute pour des personnes en situation de handicap mental

Pour la première fois en France, ce vendredi 26 juillet, à l’aérodrome Etienne Riché de Charleville-Mézières, des personnes en situation de handicap mental, ont pu sauter en parachute. Une journée organisée avec l’aide de la Fédération Française de Parachutisme et une entreprise de parachutisme.

À 4.000 mètres d’altitude, le petit avion file entre les nuages au-dessus des Ardennes. A son bord, ses sept passagers se serrent dans la carlingue. La porte va bientôt s’ouvrir. Arnaché à un moniteur, pour la première fois de sa vie, Pierre va bientôt sauter dans le vide. Ce vendredi 26 juillet, il est l’un des six pensionnaires du foyer de vie Jean Lombard d’Avesnelles dans le Nord, à participer à une journée exceptionnelle de découverte du parachutisme, destinée aux personnes en situation de handicap mental.

Pendant son premier saut en parachute, Pierre a réalisé la chorégraphie à la « spider-man » qu’il avait minutieusement préparée / © France 3 Champagne-Ardenne

Plus de de 40 secondes de chute libre, et plusieurs minutes portés par le parachute déployé. Aux côtés de son moniteur, en tandem, le jeune homme ne s’est pas dégonflé. Il a même pensé à réaliser la chorégraphie, à la spiderman, qu’il avait préparée pour l’occasion. Après l’atterrissage, et quelques secondes pour se remettre de ces émotions fortes, quand on lui demande « comment c’était? », il n’hésite pas une seconde avant de répondre « bien ! ».

Lire la suite …